• Lettre N°65

    Lettre N°65

    LETTRE N°65

    Pour faire une jolie rose, il faut plusieurs pétales, un seul et sublime pétale ne produira jamais la perfection d’une rose.

    Nous sommes tous les pétales d’une rose magnifique, ce message d’unité est très puissant...

    Par delà ces quelques mots posés sur l’équilibre de mes pensées, je flaire autre chose de nouveau, un de ces trucs que je qualifierai de magie de Noël…

    Oui à bien y réfléchir la date est là, 21 décembre 2016 à quelques jours de ce moment si important de l’année, mais c’est aussi le solstice d’hiver, un portail énergétique qui semble bien me connecter à des vérités par delà nos conventions humaines.

    Pour être franc je ne sais pas du tout ou tout cela m’emmênera et je souris car je m’en fiche j’ai en ressenti la nette sensation que tout va bien et même très bien. Ceci dit ce ressenti est posé dans des plans subtils et l’humain lui regarde la scène avec une grande réserve…

    Lettre N°65

    Sommes-nous vraiment tous les pétales d’une fleur qui ne demanderait qu’à s’ouvrir aux vents de l’amour ?...

    Ahh les mots me manquent pour tenter d’expliquer l’inexplicable, je me centre en ma respiration afin de calmer le vent de mes pensées. Celles-ci n’ont rien à faire avec les infos qui me descendent dessus…

    Les formes pensées qui viennent à moi telles des bulles de savon si légères, si fragiles me mettent en joie et lorsque je tente de les cristalliser avec mon mental, pffff elles disparaissent…

     

    Et ce n’est pas le violon que j’écoute qui me dira le contraire il faut que la vibration soit juste pour emplir tout l’espace libre et créer la magie sonore recherchée, les bulles pensées qui viennent à moi sont des présents angéliques et telles des plumes ne demandent rien que de me traverser pour vibrer en notre monde matériel…

    Lettre N°65

    Oh si vous saviez ce que cela fait de retrouver l’amour en cette vie…. Je ne pensais même pas que cela pouvait exister et à chaque bulle divine qui descend en moi et me traverse je découvre que cet amour est comme les pétales d’une rose si différent à chaque fois et toujours complémentaire d’un quelque chose qui semble ne plus vouloir en finir de grandir en mon cœur….

    Je me pose et respire un peu…

    Je sais que je touche à quelque chose d’indicible que de rares êtres, en tous temps, comme RUMI, KALIL GIBRAN, BOUDDHA, LAO TZU, CHRISTIANNE SINGER, GANGAJI, JEFF FOSTER, MOOJI et  d’autres, ont su recevoir et narrer en des phrases, des textes, des ouvrages d’art par excellence…

    « Dans le cœur de mon cœur, mon amour pour toi ne connaît pas de limites » 

    ~ Rumi

    Ma vie d’humain est comme apaisée depuis que cette vibration d’amour squatte en ma personne, quels autres mots choisir  qui se prêteraient plus à décrire mon bouleversement intérieur, je ne sais pas ?!!!!

    C’est un cadeau royal que de ressentir cette joie dans les moindres évênements de tous les jours, oh bien entendu j’ai conscience d’osciller encore comme un métronome dans des fréquences qui varient en fonction des espaces ou je me trouve et cela même je l’accepte pleinement dorénavant…

     

    « C’est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et se rafraichit » 

    ~ Khalil Gibran 

    Que de chemins parcourus en moi-même grâce à tous-ceux, toutes-celles qui ont croisés ma route à des moments clefs tout particulièrement…

    « Il n'y a pas de chemin vers le bonheur: le bonheur est le chemin. »

    ~ Bouddha Gautama

    Lettre N°65

    C’est une bénédiction d’être touché par les ailes d’un ange, de cela j’en suis conscient pleinement, totalement… J’ai signé un contrat avec mon Âme je l’ai signé depuis l’espace sacré de mon cœur, les pieds bien enracinés dans la terre de cette si belle planète, cet être majestueux que je nomme affectueusement GAÏA…

    « L'amour n'est pas une émotion, c'est votre existence même. ».

    ~ Sri Sri Ravi Shankar

    Me définir depuis l’espace du cœur me permet d’appréhender les pulsations d’un cœur bien plus grand que le mien. Un cœur débordant d’une énergie phénoménale ou ne règne rien, mais vraiment rien, aucun désir, aucune envie juste un air de violon celte qui retentit par-delà des plaines vallonnées et des déserts arides. Ce cœur est une pulsation régulière pleine et ronde comme un œuf de dragon ou un Astre comme GAÏA… Je souris j’entends des rires d’enfants oui c’est cela une joie fantastique émane de ce cœur source de toute forme de vie, entendez mes mots maladroits et imparfaits tenter dans un babillage enfantin d’humain vous narrer la magie de la vie universelle…

    Lettre N°65

    Cette magie ne pourrait m’habiter que lors de mes méditations ou quand je suis seul à ruminer mes pensées, mais ce n’est plus vrai ces bulles d’amour me traversent même lorsque je prend les transports en commun, ou quand j’échange avec mes semblables… Alors passe à ton voisin c’est un peu ce qui arrive lors de ces échanges et pour être honnête je n’ai pas vraiment l’impression que quelque chose pénètre chez mon interlocuteur du moment mais ce n’est pas grave le langage du cœur est une vibration que toute forme de vie connait au plus profond de ces molécules puisque tout vient, tout naît de cet amour, alors le vibrer au quotidien c’est comme fredonner un air de musique ou une chanson, c’est permettre à l’autre de se souvenir…. Ou pas…. Et ainsi de renouer à son rythme avec ce qu’il est avant tout, à savoir une expression complète et parfaite d’une source joyeuse qui se rie de tout et de rien… Mais avec un tel niveau d’absolue perfection que je n’arrive pas clairement à l’appréhender encore…

     

     

    Lettre N°65

     

    J’ai découvert la lyre de cristal par Tania qui a été très inspirée par son ange tutélaire et depuis je me suis rendu compte que le cristal dans sa vibration porte une fréquence qui nous rapproche du niveau angélique… La reconnexion se fait pour chacun au rythme de son propre métronome, je vois en cela l’absolue patience éternelle du divin en action…

    Pour faire une jolie rose il faut plusieurs pétales, un seul et sublime pétale ne produira jamais la perfection d'une rose. Nous sommes tous les pétales d'une rose magnifique. 

     Gratitude infinie

    Philippe Octavius Pushan

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :