• Billet 182

    Parce-que nous sommes ainsi faits.
    Il serait vain de nier notre essence.

    Alors cessons ce combat à la Don Quichotte<<<<.

    Ressentons la sève qui coule en nos veines.

    Offrons-nous ce discernement qui ne ment pas.

    Avançons main dans la main, dansons d'un m'aime pas sage.

    Glorifions ce qui ainsi nous rend si beau, si grand, si profond.

    Aimons-nous car nous sommes ainsi pétris, façonnés.

    Soyons émerveillés de nous m'aime, chers frères et sœurs.

    Philippe Octavius Pushan

    Billet 182

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :