• Billet 151

    Contempler un paysage.
    Sentir monter en soi un sentiment de paix et de joie.
    Ne rien analyser, juste ressentir cet état s'installer.
    Se révéler à soi-m ‘aime.
    Voilà c'est cela un baiser de Gaïa.
    Philippe Octavius Pushan

    Billet 151

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :